Antoine est venu nous parler du débat sur la violence durant les luttes de libération en Afrique

Samedi 18 mars 2017 // 376 mars à 15h


Antoine est venu à debout éducation populaire sur l’esplanade de la Rotonde de Stalingrad nous parler du débat sur la violence durant les luttes de libération en Afrique.

L’image en une est un cliché pris le 21 mars 1960 lors du massacre de Sharpeville au cours duquel la police Sud Africaine a réprimé dans la violence un mouvement de protestation non-violent. On releva 69 morts et parmi les 178 blessés, un nombre très impressionnant de blessures par balles dans le dos, à la tête, à la poitrine. La doctrine non-violente, déjà malmenée depuis plusieurs années par les Algériens et les Camerounais, allait progressivement être abandonnée, notamment par son principal défenseur, Kwame Nkrumah.

Pour aller plus loin :

  • FANON, F., Les damnés de la terre, Maspéro, 1961.
  • MAYER, M. et SUTHERLAND, B., Guns and Gandhi in Africa : pan-african insights on nonviolence, armed struggle and liberation in Africa, African World Ppess, 2000.
  • NKRUMAH, K. Revolutionnary Path, PANAF, 1973.
  • Un documentaire : « Concerning violence » (2014), basé sur l’ouvrage de Fanon et narré par Lauryn Hill

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s